Des arbres morts des forêts de Quinsac aux meubles de cuisine

Quinsac 15/12/2016:

 

Meuble de cuisine en tronc et branche d'arbre provenant des forêts de Quinsac

 

 Il s'agit de deux meubles avec plan de travail en bois massif conçu entièrement de la forêt jusqu'au produit fini.

  Le bois est issue de différents arbres morts (chêne et acacia) tombés lors de la tempête de 1999 et ayant vécus tout ce temps sous les intempéries.

  L'aubier à été détruit, la pourriture et la vie a envahi les parties les plus fragile et les plus tendre, seul reste le coeur et l'âme du bois.

 

 

 Un grand merci au château bellevue et à stéphane Fimat sans lequel ce travail n'aurait pas pu se faire, à la municipalité de Quinsac philippe Forestier et à monsieur Moga qui m'a permis de prélever quelques parties des nombreux arbres morts qui parsèment la forêt, ainsi qu'à Michel Goloubkof de Latresne qui a participé au travail de découpe avec son mini atelier.

 

  L'installation définitive des meubles devrait se faire en juin 2017, en attendant voici quelques images des meubles montés.

  

 

 Chaque chose a sa liberté et son destin, parfois nous voulons imposer notre vision à la nature au lieu de l'écouter.

 Couper et forcer une branche à une droiture qui lui est étrangère, voir le matériel comme un objet qui n'a pas de volonté propre et qui n'a d'autre sens que celui de devoir se soumettre à nos propres caprices.

  Pourtant tout n'est il pas vivant à sa façons?

chacun a son rythme millénaire ou infime, avec son message et son rêve occulte qui prie en secret son lecteur artisan de lui donner son apparence rêvée,

  Si le matériel nous sert ne sommes nous pas aussi à son service?

  Comment s'appelerait un service qui ne soit pas à double sens?